- Consonews - http://consonews.franfinance.fr -

Météo du crédit

EN DECEMBRE

Mauvais temps sur les crédits à la consommation

-4,6%

MÉTÉO DU CRÉDIT

PARAPLUIE OU CRÈME SOLAIRE ?

PETIT RETOUR SUR LES CONDITIONS CLIMATIQUES DU MOIS DE DECEMBRE

Dans un contexte économique et social perturbé, l’activité des établissements spécialisés dans le crédit à la consommation se contracte en décembre : – 4,6% par rapport à la même période de l’année précédente, soit le seul mois de l’année 2018 de baisse de la production. En moyenne, l’activité enregistre une hausse de + 2,3% sur l’ensemble du quatrième trimestre. Ce ralentissement en fin d’année intervient après deux trimestres en nette progression (+ 7,4% durant l’été et +7,7% au printemps) et un début d’année encourageant (+3,5% au premier trimestre).

Automobiles neuves :

Sur un marché automobile en croissance (les immatriculations augmentent de +3% en 2018 avec 2,17 millions d’unités et sont à leur niveau le plus haut des sept dernières années), les financements de voitures particulières neuves (par crédit classique et LOA*) enregistrent en 2018, avec 9,4 Mds d’euros, une hausse de +9,5% par rapport à l’année précédente. Après une croissance de +7,4% au premier trimestre, l’activité a fortement progressé les deux trimestres suivants (+12,7% au printemps et +12,8% durant l’été), avant de ralentir au quatrième trimestre (+4,9%) avec un mois de décembre en recul de -1,7%. Les évolutions restent néanmoins divergentes selon le mode de financement : les opérations de LOA (3), qui représentent désormais les trois quarts des financements d’automobiles neuves (4), continuent leur ascension avec une hausse de +13,5% en 2018 tandis que les financements par crédits affectés se replient de -1,2% par rapport à l’année précédente.

Biens d’équipement du foyer :

(électroménager, équipement multimédia, meubles…) : +2,5% par rapport à décembre 2017. Sur l’ensemble du quatrième trimestre, la hausse atteint + 8,1% en moyenne.

Crédits renouvelables :

-5,6% en décembre. En moyenne à l’automne 2018, la production enregistre un recul de -1,9%.

Prêts personnels :

+3,8 % par rapport à 2017. L’année 2018 se termine par une légère hausse de +0,9% au quatrième trimestre.

*Location avec Option d’Achat

Source ASF (Association Française des Sociétés Financières)