EN DECEMBRE

Mauvais temps sur les crédits à la consommation

-4,6%

MÉTÉO DU CRÉDIT

PARAPLUIE OU CRÈME SOLAIRE ?

PETIT RETOUR SUR LES CONDITIONS CLIMATIQUES DU MOIS DE DECEMBRE

Dans un contexte économique et social perturbé, l’activité des établissements spécialisés dans le crédit à la consommation se contracte en décembre : – 4,6% par rapport à la même période de l’année précédente, soit le seul mois de l’année 2018 de baisse de la production. En moyenne, l’activité enregistre une hausse de + 2,3% sur l’ensemble du quatrième trimestre. Ce ralentissement en fin d’année intervient après deux trimestres en nette progression (+ 7,4% durant l’été et +7,7% au printemps) et un début d’année encourageant (+3,5% au premier trimestre).

Automobiles neuves :

Sur un marché automobile en croissance (les immatriculations augmentent de +3% en 2018 avec 2,17 millions d’unités et sont à leur niveau le plus haut des sept dernières années), les financements de voitures particulières neuves (par crédit classique et LOA*) enregistrent en 2018, avec 9,4 Mds d’euros, une hausse de +9,5% par rapport à l’année précédente. Après une croissance de +7,4% au premier trimestre, l’activité a fortement progressé les deux trimestres suivants (+12,7% au printemps et +12,8% durant l’été), avant de ralentir au quatrième trimestre (+4,9%) avec un mois de décembre en recul de -1,7%. Les évolutions restent néanmoins divergentes selon le mode de financement : les opérations de LOA (3), qui représentent désormais les trois quarts des financements d’automobiles neuves (4), continuent leur ascension avec une hausse de +13,5% en 2018 tandis que les financements par crédits affectés se replient de -1,2% par rapport à l’année précédente.

Biens d’équipement du foyer :

(électroménager, équipement multimédia, meubles…) : +2,5% par rapport à décembre 2017. Sur l’ensemble du quatrième trimestre, la hausse atteint + 8,1% en moyenne.

Crédits renouvelables :

-5,6% en décembre. En moyenne à l’automne 2018, la production enregistre un recul de -1,9%.

Prêts personnels :

+3,8 % par rapport à 2017. L’année 2018 se termine par une légère hausse de +0,9% au quatrième trimestre.

*Location avec Option d’Achat

Source ASF (Association Française des Sociétés Financières)

Toutes vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *