Focus

La cuisine 3.0 a de l’avenir !

Le marché de la cuisine n’échappe pas à la digitalisation ambiante. Les techniques de ventes font appel aux nouvelles technologies et la relation commerciale se trouve boostée par les nouveaux outils numériques.

Nous avons rencontré Michel Griffon, Directeur commercial des cuisines IXINA, particulièrement innovantes dans l’utilisation de l’environnement digital. La cuisine 3.0 est-elle la cuisine de demain ?

Comment IXINA a su prendre le tournant du digital ? Quels sont les nouveaux outils digitaux utilisés dans la vente des cuisines ?

Ixina a pris le virage digital il y a déjà 5 ans en transformant notre site internet en outil web-to-store : nous fournissons ainsi tous les éléments de séduction (présentation des cuisines), de réassurance (sur le projet, les concepteurs) et d’information (sur le point de vente), susceptibles d’amener le client en magasin.

Depuis maintenant 2 ans, nous avons encore accéléré notre transformation digitale, avec une stratégie claire : nous visons une relation omni-canal, dans laquelle le client est au centre et décide comment il engage et entretient la relation avec nous, avant, pendant et après la vente. Dans cet objectif, nous avons mis en place une organisation renforcée, avec un webmarketer 100% dédié qui s’appuie sur une équipe d’experts; par ailleurs, nous avons un plan ambitieux de déploiement de nouveaux outils, comme le CRM ou l’e-commerce.

Concrètement, le client peut ou pourra très prochainement parler avec un conseiller en ligne avant son RDV magasin, retrouver un devis fait en magasin sur son espace personnel pour le payer en ligne, compléter depuis chez lui l’achat de sa cuisine avec des accessoires…

Pouvez-vous nous parler du concept « Votre cuisine 3D » ?

L’achat d’une cuisine est un projet de vie et un projet au cœur de la vie : nos clients ont besoin de se projeter dans cette future pièce qui est centrale dans leur quotidien, ce que nous leur proposons tout au long de leur projet avec nos outils 3D. Cela commence en amont de leur visite en magasin, grâce au configurateur en ligne permettant d’esquisser en autonomie une cuisine en 3D ; cela se poursuit en magasin où le concepteur construit avec eux le plan 3D de la future cuisine, dans laquelle ils pourront s’immerger via l’Ixinascope (salle 3D avec lunettes) ; enfin, le client repart avec son projet visible dans une application smartphone dédiée. Nous travaillons à renforcer ces outils grâce aux techniques de réalité virtuelle ou augmentée.

Quelle est selon vous, l’évolution du rôle du vendeur dans ce nouveau contexte ?

Cela peut paraître paradoxal mais le renforcement de notre outillage digital va de pair avec le renforcement d’une conviction profonde : dans une relation omni-canal, le magasin et surtout le concepteur/vendeur sont plus que jamais au cœur de l’expérience d’achat. Nous ne vendons pas des meubles, nous offrons une expertise portée par les concepteurs : tout ce que nous rendons possible par le digital en amont ou en aval de la visite magasin permet au client de prolonger la relation avec son concepteur. Les outils digitaux permettent le recueil d’informations avant la visite en magasin (plan, etc…), et le suivi du client après la vente.

Toutes vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *